Printemps Sans Pesticides
Cette campagne regroupe des centaines d'actions liées à la thématique "Zéro pesticide" qui ont lieu partout en Wallonie du 20 mars au 20 juin.
+32 (0)81 390 619
info@adalia.be
Suivez-nous
 
Printemps Sans Pesticides > Thème 2022: la haie

Plantez des haies !

Découvrez les nombreux bénéfices des haies au jardin !

Quelles essences planter ? Quelles fonctions la haie va-t-elle remplir au jardin ? La haie ne sera pas seulement un « écran vert » pour vous protéger des regards indiscrets, elle joue un rôle important dans le maintien de la biodiversité, et ce, d’autant plus si sa composition est diversifiée. Pour cela, évitons de planter un alignement monotone  d’arbres résineux (thuyas, faux-cyprès…).

Une haie en faveur de la biodiversité, c’est quoi ?

  • Une haie libre constituée d’essences indigènes, locales et variées dont des arbres, des arbustes, des ronces et des branchages, …  qui est adaptée à son milieu et résiste mieux aux maladies et ravageurs. A l’inverse d’une haie monospécifique composée d’une seule espèce que l’on voit trop souvent et qui ne porte que peu d’intérêt.
  • Un lieu de vie, de reproduction et de nidification qui offre le gîte et le couvert à de nombreuses espèces. La haie vive donne des baies, des fruits comestibles, des fleurs et abrite de nombreux animaux tels que des oiseaux, des chauves-souris, des insectes,…
  • Un véritable écosystème riche et diversifié qui favorise une faune et une flore complémentaires.

Quels sont les avantages pour mon jardin ?

  • La haie régule les « nuisibles » au jardin. En offrant le gite et le couvert à de nombreux animaux dont les insectes auxiliaires, amis du jardinier, tels que les coccinelles, syrphes,…, elle permet ainsi de limiter les proliférations de pucerons ou de limaces au potager et de lutter naturellement contre les ravageurs du jardin.
  • C’est bien connu que la haie a un effet brise-vent et peut réduire la vitesse du vent de façon considérable. Elle réduit ainsi l’impact négatif du vent : érosion et dissémination des parasites.
  • Elle crée également un microclimat à ses alentours en limitant la chaleur en été et le froid en hiver. Elle régularise l’humidité et participe à la réduction de l’impact de la sécheresse.
  • La haie améliore la structure et la fertilité du sol en permettant, notamment, à la faune souterraine de se développer.
  • La haie permet un meilleur écoulement des eaux de pluie et favorise l’infiltration de l’eau dans le sol grâce à ses racines. Elle réduit ainsi les risques d’inondations.

Comment faire concrètement ?

Voici quelques idées et pistes d’action :

  • Laisser la haie libre sans trop l’entretenir ni la tailler afin de lui permettre de réaliser un cycle complet de la floraison à la fructification.
  • Opter pour une taille raisonnée : afin de protéger les oiseaux nicheurs, éviter de tailler la haie pendant la période de nidification, c’est-à-dire entre début avril et mi-août (voir début octobre dans l’idéal). Lorsque vous taillez, veillez à utiliser des outils bien affûtés, car les plaies sont des portes d’entrée pour les maladies et les parasites.
  • Ajouter des nichoirs dans la haie en variant les modèles pour accueillir une diversité d’hôtes.
  • Choisir des espèces indigènes, locales, adaptées au milieu, à la nature du sol et à la situation du terrain.
  • Varier les essences car chacune d’elle attire une faune et flore différente, ce qui contribue à une plus grande biodiversité.
  • Constituer plusieurs strates (arbres, arbustes et buissons) afin de mettre plus d’espèces sur une même surface et ainsi obtenir une haie plus touffue afin d’accueillir une biodiversité plus riche.
  • Tenir compte du contexte : une haie plantée à proximité d’habitations devrait être constituée d’arbustes de petit ou moyen développement qui supportent bien la taille.
  • Privilégier des arbustes fruitiers et nectarifères et planter une bande fleurie au pied pour les pollinisateurs

Boycotter évidemment les pesticides pour l’entretien de votre jardin !

Yes We Plant

Vouloir planter 4 000 km de haies ou 1 million d’arbres en 4 ans, un pari fou ?

C’est pourtant l’objectif fixé par le Gouvernement de Wallonie aux citoyen.ne.s, associations, agriculteurs.trices, entreprises, écoles et organismes publics. Des centaines de participants ont déjà décidé de s’engager pour sauver la biodiversité en Wallonie. Planterez-vous des haies ou des arbres. Serez-vous des leurs ?

La Wallonie soutient la plantation de haies vives, de taillis linéaires et d’alignements d’arbres. L’entretien des arbres têtards et la plantation d’arbres fruitiers sont également subventionnés. Vous trouverez sur ce site toutes les informations pratiques pour participer à cet élan vert.

Vous souhaitez planter ou vous avez récemment planté ? Faites grimper le compteur !

Vous avez récemment enfilé vos bottes et planté sur votre terrain ? Parlez de votre réalisation sur le site de Yes We Plant.
Vos plantations seront ajoutées aux compteurs du site qui renseigne les plantations depuis septembre 2019. Votre plantation et/ou témoignage inspirera d’autres personnes à rejoindre le mouvement.